Carte-J2_modifiť-1
28,7 km 7h18 (hors temps de pauses) / dénivelé -175 +250 m
Départ 9h. - Beau temps, quelques nuages bienfaisants.
Point d’eau : St Génies des Mourgues vers la mairie, Castries au stade, Fondespierre aire de picnic
Ravitaillement : St Génies des Mourgues
Villages traversés : St Génies des Mourgues, Castries (abords), Assas (abords)

LGP_7728 - Version 2 (1)
Une bonne nuit sur mon nouveau matelas.
Sur cette journée les points d'eau sur le parcours et sans besoin de faire, de détour se situeront à St Génies des Mourgues, en allant vers la mairie, à Castries, au stade de foot et à Fondespierre sur l'air de picnic. En dehors de ces 3 points vous devrez soit demander dans les maisons, ce que j'ai fait un peu avant Assas, soit faire des détours, ce que je ne souhaite pas.

LGP_7729 - Version 2 (1)
Comme hier, le chemin devient goudronné aux abords des villages. J’arrive rapidement à St Geniès des Mourgues, le chemin passe au centre du village, c'est pratique pour faire le plein d'eau ou acheter quelques nourritures au magasin de primeurs : ce que j'ai fait. Je vais voir l’abbaye romane du 12e siècle, mais je ne pourrai y entrer car elle est fermée. A la sortie du village je passe devant ce qui a été la gare ferroviaire. C’est amusant de savoir que le train passait par là il fut un temps. D’ailleurs un peu avant j’ai effectivement vu des morceaux de rails qui dépassaient du goudron de la route.

LGP_7730_1_2_V1 - Version 2 (1)LGP_7735 (1)

LGP_7739 (1)
J’arrive aux abords de Castries, au niveau des stades de foot et traverse les lotissements, le domaine départemental de Fondespierre suivra rapidement, il y a des tables pour pique-niquer et de l’eau, je profite de ce confort pour déjeuner et boire sans retenue, il fait beau quelques nuages font leur apparition, tant mieux il fera moins chaud.

LGP_7741 - Version 2 (1)
Après cette pause, je repars, des panneaux indiquent l’aqueduc de Castries mais le chemin ne passera pas à proximité et je ne le verrai donc que de loin. Je passe à coté des ruines d’un pont roman, je traverse des bois, passe sur une route départementale puis le chemin gagnera de la hauteur pour donner les premières vues sur le Pic St Loup.

LGP_7744 - Version 2 (1)
Je suis souvent en plein soleil, je bois beaucoup et un peu avant Assas, j’ai vidé ma gourde et demande à un exploitant viticole la possibilité de refaire le plein d’eau chez lui. Il accepte avec plaisir, me demande où je vais et lorsque que ses enfants arrivent, il s’empresse de leur annoncer que je veux traverser le département avec un air qui voulait sous entendre que je faisais du sport et qu’ils devraient prendre exemple sur moi. Je souris intérieurement car je ne me considère absolument pas sportif et s’il savait combien je trouve déjà difficile cette marche alors que je suis à peine au début, cela donnerait
LGP_7742 - Version 2 (1)
absolument pas envie aux enfants de suivre mon exemple.

Sur cette journée, des petites montées ont fait leur apparition, heureusement pas trop dures ni longues. Quelques bons plats aussi sur un chemin pas trop casse chevilles. Je trouve toujours le sac trop lourd, je ne sais pas ce que ça va donner quand je vais attaquer l'arrière pays. Et lorsque j'ai refais le plein d'eau c'est 3 kilos d'un coup qui se rajoutent, mes épaules m’en ont longtemps voulu durant le périple ...

Précédent - Suivant