Carte-J10_modifiť-1
24 km 7h35 (hors temps de pauses) / dénivelé -360 +373 m
Départ 8h45 - Beau temps.
Point d’eau : Lunas, Monborri, Dio, Carlencas
Ravitaillement : Lunas ATTENTION dernier point possible jusqu’à la fin du parcours.
Villages traversés : Lunas, Monborri, Dio, Carlencas

LGP_7898
Hier, à l'endroit où j'ai planté la tente, je savais que je n'aurai pas de soleil au levé, en plus, j'étais à proximité d'un cours d'eau. Et comme dans la nuit il n'y a pas eu de vent, la séance séchage de tente était inévitable et nécessaire. En remontant sur la route j’apercois devant moi 3 randonneurs avec un âne, me voyant, ils ralentissent, nous nous saluons et demandons quelles sont nos destinations respectives. Ils vont à Compostelle, j'ai donc rencontré des pèlerins, je leur demande pourquoi l'âne ? Ils me répondent qu'ils font le chemin en autonomie complète et que l'âne porte donc leur matériel et nourriture. Ils sont partis du Var il y a un mois et compte deux mois supplémentaires pour y arriver.

LGP_7901
A Lunas nos chemins se séparent car pour moi, Compostelle n'est pas au programme encore. À partir de Lunas le chemin monte pendant plus d'une heure jusqu'au niveau des éoliennes, ensuite un petit plat et la descente jusqu'à Dio où je déjeune à l'ombre sur un banc avec en face le château de Dio. Je refais le plein d'eau à la fontaine à proximité de la buvette gîte. J'hésite mais je ne me laisse pas tenter par une boisson fraîche. Je reprends ma route et après Dio j’abandonne la route pour prendre, pour un court moment, un chemin de terre rouge et ensuite reprendre la route goudronnée.

LGP_7903LGP_7904LGP_7906

IMG_1157
A partir du domaine départemental de Montbarri le chemin de terre reprend ses droits et au programme une très très longue montée jusqu'au col de Naubio ensuite petite descente et montée jusqu'à Carlencas et Levas. Là j'espère bien pouvoir prendre une collation fraîche, d’autant plus qu’un panneau indique l'endroit propice....... Mais ce dernier n'est ouvert que le vendredi et le we. Damned, je n’ai vraiment pas de veine, quand je croise une buvette ouverte, je n’ai pas envie de m’arrêter et que j'en ai envie je ne trouve rien ou bien c'est fermé. À croire que je dois faire abstinence....

LGP_7909LGP_7912LGP_7910
LGP_7913
Je fais une petite pause et bois à la fontaine de la place. Ensuite je poursuis mon chemin qui descend, mais ne tardera pas à remonter jusqu'à l'ancienne mine ou carrière de bauxite qui donne quelques beaux paysage et une sensation un peu étrange et fantomatique. Un peu après la carrière je plante la tente à un endroit propice aux rayons du soleil matinal.


LGP_7914IMG_1159LGP_7932
Précédent - Suivant