Carte-J7_modifiť-1
22,7 km 7h10 (hors temps de pauses) / dénivelé -175 +692 m
Départ 9h15 - Beau temps.
Point d’eau : St Pierre de la Fage, la Vernède.
Ravitaillement : aucun.
Village traversé : St Pierre de la Fage.

LGP_7810
Aujourd’hui aux réjouissances c'est l'ascension jusqu'au St. Baudille. Et elle commence des le départ heureusement pas trop violemment, mais sera également longue. Je mettrai 2h pour atteindre le sommet. Entre celle d'hier et d'aujourd'hui mon cœur balance pour dire laquelle j'ai le moins préféré. Au final c'est celle d'hier qui paraissait plus longue car on ne voyait pas la fin, mais surtout je l'ai faite en pleine chaleur. Aujourd'hui je fais celle du St. Baudille beaucoup plus tôt.

LGP_7804
Durant la montée je suis accompagné par des rotations de 4 Canadairs volant à basse altitude car ils larguent leur eau un peu plus loin que les Lavagnes dans un vallon. Je ne vois pourtant pas de fumée mais des chasseurs m'ont confirmé l'incendie. Une fois le St. Baudille atteint le chemin redescend aussitôt, classique, et devient plat pour atteindre le col du vent. Là un panneau de changement d'itinéraire m'impose de prendre le chemin qui longe la route. Moi qui comptais déjeuner dans la forêt que traverse l'ancien itinéraire c'est raté et le nouveau chemin, contournant la forêt, est en plein soleil.

LGP_7813LGP_7812LGP_7811

LGP_7814

Après 1/2 h 3/4h il laisse la route pour rentrer dans les terres et en profite pour monter. Après avoir traversé quelques bois mais en étant souvent au soleil, le village de St. Pierre de la Fage pointe à l'horizon, j'en profite pour boire sans retenue sachant que je pourrai refaire le plein d'eau et peut-être boire quelque chose de frais. Et bien non pour la boisson fraîche, rien, par contre le plein d’eau se fera à la fontaine du village à côté de la mairie.

LGP_7817LGP_7818

LGP_7815 - Version 2 (1)

Je poursuis puisque l'étape de ce soir c'est le domaine départemental de la Vernède, où des repas sont servis. Quelques petites montées plus tard et j’arrive 2h après avoir quitté St. Pierre de la Fage. Le gîte départemental est ouvert mais il n'y a personne, je vais à la ferme un peu plus haut et tape à la porte. Une personne me répond, je lui demande alors si elle sert des repas : il faut réserver me répond elle, adieu repas, je lui demande alors si je peux aller au gîte pour dormir. Elle me dit que oui mais qu'il aurait fallu réserver également. La nuit coûte 10€ et je lui achète également un orangina et une bière 2€ chacun. Et me voilà avec un gîte pour moi tout seul, avec tout le confort possible, douche chaude (que du bonheur), un frigo branché qui va accueillir ma bière et de quoi faire chauffer les repas. Un palace pour un randonneur, d'autant que je suis seul.

IMG_1150
Précédent - Suivant