Carte-J5_modifiť-1
23,8 km 6h18 (hors temps de pauses) / dénivelé -575 +418 m.
Départ 9h20 - Beau Temps.
Point d’eau : mas, Puéchabon.
Ravitaillement : au bar de Puéchabon, mais peu de choix.
Village traversé : Puéchabon.

Malgré mes calculs pour que la tente soit le plus tôt au soleil le matin, il y a toujours de l'humidité qui m'oblige à une séquence de séchage manuelle. Je poursuis le chemin qui longe la route et bientôt je me retrouve sur la route à hauteur du mas de Bouis et plus de balise verte, je regarde alors la carte et comprends que je ne suis pas sur le bon chemin. Cela m'étonne car je me souviens bien de la dernière balise que j'ai vu hier soir en prenant ce chemin qui longe la route.

LGP_7762
N’aurai-je pas vu la bonne direction ou n'aurais-je pas vu une balise ? Je fais donc demi tour jusqu'à trouver la dernière balise. Je la retrouve, je n'en ai donc pas raté, et il n'y avait aucune direction indiquée sur le poteau donc théoriquement il fallait suivre le chemin. Je regarde le plan et manifestement le parcours ne suit pas la balise et par un excès d'indépendance part sur la droite par un chemin caillouteux. Je lis les explications du parcours qui par solidarité confirme l'option droite toute. Je suis donc le mouvement indépendantiste et me voilà embarqué dans la douleur de la montée qui durera longtemps et à l'aveugle car plus aucune information sur le parcours.

LGP_7766
Evidemment à un moment je loupe la bifurcation et continue à monter pendant un petit moment jusqu'à ce que mon 6e sens se mette en alerte. Je fais le point avec le GPS et le plan du parcours sur la carte et confirme une nouvelle fois que je fais fausse route. Je râle parce que j'aurais pu m'épargner de monter pour rien. Je redescends jusqu'à ce que je pense être sur le bon chemin car toujours pas de balise et les infos du parcours sont inutilisables. Pourtant je venais de passer le point de vue (indiqué sur la carte) et à la bifurcation où il fallait prendre à gauche un chemin qui descend, on voyait en contre bas le mur d'une maison. Un peu plus loin je finis par retrouver les balises sur un chemin venant de gauche ? Mystère mystère ... Je suis de nouveau rassuré car marcher à l'aveugle n’est pas trop dans mes habitudes surtout quand je suis chargé.

LGP_7764
Le parcours me fait passer devant un mas, je vois une voiture et entre dans la propriété en demandant s'il y avait quelqu'un et en frappant à la porte. Pas de réponse mais un robinet du jardin me permettra de refaire le plein d'eau car il fait chaud et je bois beaucoup. Après ce mas de nouveau une difficulté représentée par une côte , et mon dieu qu'est-ce qu'elle va être longue et fatigante, je n’en vois pas la fin surtout qu'elle est en plein soleil et qu'il est 12h30. À 13h un coin d'ombre se présente pour la pause déjeuner qui sera la bienvenue d'autant plus que la côte n'est toujours pas terminée.

LGP_7767 - Version 2 (1)
Vers 13h30 je repars quelque peu requinqué par le repas, mais il sera vite oublié face à la côte qui continue et la chaleur. Enfin le sommet se présente et une fois atteint je pensais être sur un plateau et donc être à plat, mais que nenni, je redescends aussi sec et ce sera comme cela jusqu'à Puéchabon où je finirai pas une sacrée descente que je préfère avoir pris dans ce sens, ensuite un plat salvateur me mènera au village.

IMG_1145
J’espérais à Puéchabon trouver un gîte ou une chambre d'hôte pour pouvoir prendre une douche et un bon repas, mais je n'ai rien trouvé. Je passe devant le bar de village et m'offre un demi bien mérité, il fait également épicerie mais je ne trouve que des boites de thon d'intéressant à acheter. Cela me fera mon repas de demain midi. Pendant que je prends ma bière je recharge également mon iPhone à des prises qui sont sur les réverbères. Moderne le bar ... Comme sur leur panneau, ils disent qu'ils font des sandwichs, je demande si je peux en avoir un, on me répond gentiment que ce n'est pas possible car c'est pour le midi. Comme le soir ils font des pizzas je leur demande à partir de quand ils les font. 19h 19h30 comme il est 18h c'est donc pas possible non plus. Je me contenterai donc de ma bière pourtant j’aurai bien apprécié de me manger une pizza.

LGP_7768
Mais un petit moment après la serveuse vient m'annoncer qu'exceptionnellement si je le souhaitais le chef pouvait me faire une pizza. Donc ce sera une royale et un autre demi avec. Elle est pas belle la vie .....
Je planterai pas tente juste à la lisière du village dans un champ d'oliviers en prêtant attention à l'exposition de la tente pour le soleil levant.

Précédent - Suivant